GreenMyCity

GreenMyCity est un collectif qui vise à développer des oasis urbaines avec la participation des citoyens, des collectivités, des entreprises et des concepteurs des villes de demain.

Vidéo de la naissance du projet

Constat

  • Changement climatique

  • Atteintes à la biodiversité

  • Raréfaction des ressources notamment énergétiques et minérales

  • Artificialisation de terres fertiles et érosion des sols

  • Accroissement de la population urbaine

  • Modes de vie et de consommation inadaptés

  • Délitement social

  • Impacts importants sur la vie des citadins dans le monde, et particulièrement les plus modestes (santé, alimentation, eau, transports, habitat, précarité)

Vision

Des villes résilientes, solidaires, autonomes en alimentation et en énergie

  • Des sols vivants et fertiles grâce à un taux élevé de matière organique offrant une meilleure résilience écologique et résistance à l’érosion et aux sécheresses

Des citoyens sensibilisés, impliqués et agissant ensemble

Incarnons Demain dès aujourd’hui

Mission

Végétaliser les villes et notamment par l’agriculture urbaine afin :

  • d’augmenter la résilience des territoires face au changement climatique et à la raréfaction des ressources

  • d’améliorer la qualité de vie des citadins, notamment celle des plus vulnérables

  • de renforcer le lien social par le biais des actions et des rencontres autour de ces thématiques

GreenMyCity s’engage à privilégier des pratiques très respectueuses de la Terre et des Hommes.

Porteurs du projet

photo de Marie Frapsauce
Marie
Architecte végétaliseur

Architecte et passionnée par le monde vivant, Marie s'est spécialisée en ingénierie des espaces végétalisés en ville et agriculture urbaine (AgroParisTech). Armée d'un crayon et d'une grelinette (et de betteraves!), elle espère faire sortir de terre les villes vertes de demain.

Marie Frapsauce
photo de Christian Ortega
Christian
Climatoculteur

Sa culture en océanographie, en satellites d’observation de la Terre et de la communauté scientifique internationale, l’ont conduit à passer de l’observation du changement climatique à l’action. L’œil sur le thermomètre, il veille à ce que les oasis urbaines intègrent bien les dispositifs de fraîcheur et d’économie d’eau innovants des pays du Sud, où il a ses racines.

Christian Ortega
photo de Cyril Romain
Cyril
Geek permaculteur

Ingénieur informaticien passionné d’agroécologie et greffeur de fruitiers, Cyril a à cœur de développer un nouveau logiciel dans lequel l’humain retrouve sa place au sein du vivant. Muni d’une pelle et d’un arrosoir, il creuse les savoirs, puise dans les savoir-faire fondamentaux et souhaite irriguer les consciences pour que pousse en ville une autre humanité. Sa locution latine préférée : « Sapere aude ! ».

Cyril Romain

Contributeurs

photo de Émilie Germain
Émilie
Éducatrice Spécialisée, semeuse de graines de fraternité.

Sensible aux conséquences de notre rythme urbain sur les humains comme sur notre environnement, Émilie conjugue biodiversité et solidarité. Semer ensemble des graines de vie pour les voir grandir entre deux immeubles bétonnés, entre deux portes fermées, entre deux préjugés.

Émilie Germain
photo de Cynthia Laure
Cynthia
Conseillère en écologie

Passionnée par l’environnement et tous les écosystèmes… Rêve d’un monde ou nous serions en symbiose avec la nature et les animaux… Avec GreenMyCity venez nous aider à redonner vie à nos villes qui étouffent. Ensemble semons et mangeons ce que nos petites mains feront pousser au quotidien!

Cynthia Laure
photo de Erwan Lauze
Erwan

Diplômé d’un Master 2 en Développement Durable et sciences humaines et sociales, Erwan est intéressé par toutes les initiatives permettant une certaine autonomie : énergétique, financière et bien entendu alimentaire. Son dernier boulot ? l’accompagnement de grandes enseignes dans les démarches RSE : communication, certification, partage de bonnes pratiques, statistiques… La recherche de sens et un certain altruisme le pousse à s’engager dans cette aventure humaine car il pense que l’agriculture urbaine représente aujourd’hui un défi qu’il ne faut pas rater !

Erwan Lauze
photo de Émilie Marsaud
Émilie
Chargée de mission environnement et audiovisuel

Partageant son temps entre la nature et l'informatique, son parcours a toujours été étroitement lié à la valorisation et à la sensibilisation à l'environnement. Quoi de plus logique que de vouloir participer à la végétalisation des villes de demain, pour que la nature reprenne la place qu'elle mérite dans notre milieu de vie.

Émilie Marsaud
photo de Maria José Presso
Maria José

Informaticien de métier et passionnée de création collective, Maria José est fan du végétal dans la nature, le jardin et l’assiette. Elle souhaite développer l’harmonie entre le numérique, le végétal et l’humain pour rendre nos villes plus accueillantes.

Maria José Presso
photo de Esther Ros Navarro
Esther
Ambientóloga

Spécialiste en sciences environnementales

Esther Ros Navarro
  •  10/12/2015 Article ToulEco-Green.

  •  05/01/2016 Podcast de l’émission "Radio Climat, ça chauffe!" sur Canal Sud

  •  03/2016 Mensuel Flash!

  •  07/2016 Occitanie, le journal Pyrénées Méditerranée

    UN PROJET EN GERME : JARDINER SUR LES TOITS
    Certaines idées misent sur la création d’un environnement naturel en pleine zone urbaine. En Haute-Garonne, « Green My City » ambitionne de créer des jardins potagers sur les toits urbains. La première cible : Toulouse. Des milliers de mètres carrés de jardins potagers bio sur ses toits permettraient d’économiser 50 tonnes de CO2 par an, et de lutter contre les îlots de chaleur urbains. L’équipe de « Green My City » a choisi de travailler sur un outil prospectif. Farfelu ? Pas tant que cela : le projet a été récompensé en novembre dernier à La Cantine, à Toulouse, lors du challenge national Climate Challenge C3, qui promeut des solutions pour lutter contre le changement climatique.   greenmycity.eu

Association soumise à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901

ARTICLE 1 – NOM DE L’ASSOCIATION

En date du 08/02/2016, il est formé par les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront ultérieurement, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre :

GreenMyCity

L’association pourra également être désignée par l’abréviation suivante : GMC

ARTICLE 2 – OBJET DE L’ASSOCIATION

L’association a pour but de développer et de dynamiser la végétalisation des villes et l’agriculture urbaine afin :

  • d’augmenter la résilience des territoires face au changement climatique et à la raréfaction des ressources ;

  • d’améliorer la qualité de vie des citadins, notamment celle des plus vulnérables ;

  • de renforcer le lien social par le biais des actions et des rencontres autour de ces thématiques.

Pour ce faire, l’association s’engage à privilégier des pratiques respectueuses de la Terre et des Hommes.

ARTICLE 3 – SIÈGE SOCIAL

Le siège social est fixé à Toulouse. Il pourra être transféré sur décision du Bureau, qui devra informer de ce changement les membres dès l’Assemblée Générale suivante.

ARTICLE 4 – DURÉE

L’association est constituée pour une durée indéterminée.

ARTICLE 5 – ADHÉSION À L’ASSOCIATION

Pour faire partie de l’association, il faut :

  • adhérer aux présents statuts et au règlement intérieur de l’association. Le Bureau se réserve le droit de refuser la demande d’admission d’une personne sans avoir à justifier sa décision. Néanmoins l’association s’interdit toute discrimination, veille au respect de ce principe et garantit la liberté de conscience pour chacun de ses membres ;

  • s’engager à mettre en commun ses connaissances et à participer aux activités de l’association ;

  • régler la cotisation dont le montant est fixé chaque année par l’Assemblée Générale ordinaire, s’il en est demandé une.

Chaque personne morale devenue membre ne dispose que d’une voix. Une personne unique la représente au sein de l’association, mais plusieurs de ses membres peuvent participer aux travaux de l’association, sans pouvoir toutefois ni voter ni être élus.

ARTICLE 6 – MEMBRES DE L’ASSOCIATION

L’association se compose de :

  • membres actifs. Ce sont les personnes qui concourent au fonctionnement de l’association. Ils paient une cotisation, ils ont le droit de vote et sont éligibles ;

  • membres bienfaiteurs. Ils sont désignés par l’Assemblée Générale sur proposition du Bureau. Ce sont les personnes qui rendent ou ont rendu un service à l’association (aide financière, matérielle, morale, médiatique…). Ils sont invités à l’Assemblée Générale, n’ont pas le droit de vote et ne sont pas éligibles. Ils ne paient pas de cotisation.

Chaque membre, personne physique ou morale, de quelque catégorie dont il ressorte, ne dispose que d’une seule voix. Les personnes morales sont représentées par l’un de leurs représentants légaux, déclaré en cette qualité au moment de l’adhésion.

ARTICLE 7 – RADIATION

La qualité de membre se perd par :

  • la démission ;

  • le non paiement de la cotisation ;

  • le décès, ou la cessation d’activité pour les personnes morales ;

  • la radiation automatique pour perte d’une condition nécessaire ;

  • l’exclusion prononcée par le Bureau pour :

  • non paiement de la cotisation après sa date d’exigibilité ;

  • motifs graves, préjudices portés aux intérêts de l’association ;

  • non respect des statuts ainsi que du règlement intérieur.

Pour les deux derniers cas, l’intéressé est informé par écrit des motifs qui conduisent à proposer cette mesure et sera convoqué par tout moyen nécessaire au moins quinze jours avant l’exclusion/radiation, pour se présenter devant le Bureau afin de fournir des explications. L’exclusion est exécutoire le lendemain de la réunion du Bureau qui l’aura prononcée. L’adhérent reste tenu au paiement des sommes dues à l’association, même après son exclusion.

ARTICLE 8 – RESSOURCES

Les ressources de l’association se composent :

  • des cotisations ;

  • des subventions de l’État ou des collectivités publiques ou toutes autres instances ;

  • des sommes perçues en contrepartie des prestations fournies par l’association ;

  • des dons et mécénats ;

  • des revenus et intérêts générés par les biens, valeurs et droits lui appartenant ;

  • de toutes ressources autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Le montant de la cotisation est fixé par l’Assemblée Générale sur proposition du Bureau. Il peut être révisé chaque année.

ARTICLE 9 – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

L’Assemblée Générale ordinaire comprend tous les membres de l’association à jour de leur cotisation. Elle se réunit au moins une fois par an et chaque fois qu’il est jugé nécessaire sur convocation du président ou du quart des membres actifs de l’association. Le délai de convocation est d’au moins quinze jours. L’ordre du jour est indiqué sur les convocations.

La présence ou la représentation des membres doit être strictement supérieur à 30% pour la validité des délibérations. Le vote par procuration est admis, le mandat devant être transmis par écrit. Chaque membre présent ne peut détenir plus de deux mandats. Si le quorum n’est pas atteint, une deuxième Assemblée Générale est convoquée dans un délai d’un mois. Celle–ci délibère valablement quelque soit le nombre de membres présents ou représentés.

Elle a notamment pour compétence :

  • de valider les différents rapports qui lui sont soumis (rapport moral, bilan d’activité, rapport financier) ;

  • de fixer les orientations à prendre ;

  • de valider le budget prévisionnel ;

  • de procéder aux élections des membres du Bureau ;

  • de fixer le montant de la cotisation annuelle ;

  • et de délibérer sur toute autre question posée à l’ordre du jour.

Ne devront être traitées, lors de l’Assemblée Générale, que les questions soumises à l’ordre du jour.

Les décisions de l’Assemblée Générale sont prises à la majorité des voix. La voix du président de l’association est prépondérante en cas d’égalité. Les délibérations sont prises à mains levées, ou par bulletin secret si un membre actif au moins en émet le souhait, à la majorité des présents.

ARTICLE 10 – ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE

L’Assemblée Générale peut–être réunie extraordinairement sur convocation du président ou à la demande du quart au moins des membres de l’association. Elle statue valablement sur toutes les questions qui lui sont posées dans les mêmes conditions que l’Assemblée Générale ordinaire.

Toutefois, l’Assemblée Générale extraordinaire aura seule le pouvoir de modifier les statuts de l’association et de prononcer sa dissolution. Les décisions relatives aux modifications statutaires et à la dissolution sont prises à la majorité strictement supérieure aux deux tiers des voix exprimées par les membres présents ou représentés.

ARTICLE 11 – BUREAU

L’association est administrée par le Bureau, élu par l’Assemblée Générale en son sein au scrutin plurinominal majoritaire à un tour.

Les membres du Bureau sont élus pour un an.

L’Assemblée Générale élit tous les ans un Bureau constitué de :

  • un président ;

  • un ou plusieurs vice–président(s) ;

  • un secrétaire et, s’il y a lieu, un secrétaire adjoint ;

  • un trésorier et, si besoin est, un trésorier adjoint.

Les membres du Bureau sont rééligibles.

Le Bureau est investi des pouvoirs les plus étendus pour administrer l’association, faire ou autoriser tous les actes de gestion et de représentation relatifs à son objet.

Le Bureau se réunit au moins deux fois par an et, en outre, chaque fois qu’il est convoqué par son président ou sur la demande du quart de ses membres.

Les convocations précisant l’ordre du jour doivent être envoyées quinze jours au moins avant la date de réunion.

La présence physique d’au moins la moitié des membres du Bureau est nécessaire pour la validité des délibérations. Les décisions sont prises par consensus et à défaut sur vote d’au moins 60 % des présents et représentés. Le vote par procuration est admis, le mandat devant être donné par écrit. Un membre du Bureau ne peut détenir plus d’un mandat.

En cas de vacance d’un poste d’administrateur, le Bureau pourvoit provisoirement à son remplacement par cooptation jusqu’à la prochaine Assemblée Générale. Le président représente l’association dans tous les actes de la vie civile, et en justice. En cas de carence de ce dernier, un membre du Bureau sera nommé par le Bureau lui-même pour représenter l’association.

ARTICLE 12 – RÈGLEMENT INTERIEUR

Un règlement intérieur est établi par le Bureau.

Ce règlement est destiné à préciser les dispositions particulières en conformité avec les statuts, en particulier ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association.

ARTICLE 13 – DISSOLUTION

L’Assemblée Générale ayant décidé de la dissolution de l’association, nomme un ou plusieurs liquidateurs chargé(s) d’achever les opérations en cours, de recouvrir les créances et de régler les dettes.

La même Assemblée Générale détermine le ou les bénéficiaires de la dévolution du produit de la liquidation.

« Fait à TOULOUSE, le 16 juin 2016. »